Les moyens non chirurgicaux

          1 ) Les régimes alimentaires et l'activité physique

          2) Les Ballons gastriques :

                   a) Le ballon gastrique non résorbable : La ballon est posé en dans l'estomac sous anesthésie général après avoir réalisé une fibroscopie et une fois assuré qu'il n'y a pas de lésion gastrique qui contre indiquerait la pose d'un corps étranger (le ballon). Il entraîne une réplétion gastrique et aide à réduire les apports alimentaires et de ce fait il induit une perte de poids qui varie entre 8 et 12 kg. Le ballon doit être retiré au sixième mois.

                       b) Le ballon gastrique résorbable : sa pose ne nécessite pas d'anesthésie. il est avalé sous le contrôle du chirurgien et gonflé une fois dans l'estomac. Il n'est pas sage de réaliser une telle procédure si on n'est pas assuré de l'état de l'estomac par une fibroscopie préalable pour éliminer une inflammation, une infection essentiellement à HP, une hernie hiatale ...et s'assurer que le patient n'a pas subit une intervention antérieure auquel cas, le ballon une fois résorbé risque d'occasionner une occlusion intestinale. Le bénéfice en perte de poids est d'environ de 12 kg.

 

 

Les moyens chirurgicaux

          1 ) L'anneau gastrique : est abandonné au profit d'autres techniques du fait des complications qu'il induit à long terme. Il garde ce pendant quelques rares indications.

          2) La sleeve gastrectomie : intervention de référence. Il s'agit une chirurgie restrictive et non réversible, la sleeve gastrectomie consiste à retirer environ les 2/3 de l’estomac et, notamment, la partie contenant les cellules sécrétant la ghréline, hormone stimulant l’appétit. La grande courbure de l’estomac étant réséquée, l’estomac est réduit à un tube vertical. La sleeve gastrectomie favorise la perte de poids via trois mécanismes :

·         elle limite la prise alimentaire grâce à la réduction du volume de l’estomac. L’estomac étant plus petit, la personne ne peut plus avaler de trop grosses quantités de nourriture ;

·         elle diminue la sensation de faim car la sécrétion de ghréline est limitée ;

·         elle modifie la flore bactérienne de l’estomac, ce qui entraîne un changement de la perception des goûts et de l’appétence pour certains aliments.

En revanche, cette technique ne perturbe pas la digestion des aliments, à la différence du by pass qui est une technique à la fois restrictive et malabsorptive.

          3) Le by pass gastrique : Le by pass gastrique est une technique chirurgicale qui consiste à court-circuiter une grande partie de l'estomac et à le réduire en une petite poche gastrique, pour diminuer la quantité d'aliments ingérés et leur assimilation par l'organisme. Les aliments vont directement dans la partie moyenne de l'intestin grêle. Le By pass est une modification anatomique définitive.